Je suis épuisée ! Mon conjoint a encore invité des amis ce soir. J’aimerais tellement passer la soirée tranquille dans ses bras devant une série. En plus, quand il fait les courses, il revient avec des sacs pleins. Mais il manque la moitié des choses de la liste que j’ai faite ! Et pour finir, il fait preuve de souplesse avec les enfants quand j’aimerais un peu plus d’exigence.

Nous avons beau vivre depuis tant d’années ensemble, je suis souvent surprise par ses réactions et ses attitudes. Ça me chicotte ! Même avec le temps, nous comprendre n’est pas toujours évident.

Y aurait-il des particularités de nos personnalités qui sont innées ou est-ce seulement dû à notre éducation et à nos expériences ?

Être câblé avec son conjoint

Il peut certes y avoir une bonne part de ses attitudes que votre conjoint tire de son éducation, de son enfance… Mais il existe aussi une autre source explicative des attitudes de chaque être humain. J’ai nommé : le câblage neurologique.

Le câblage neurologique

Derrière ces mots, j’entends en quelque sorte le paramétrage du cerveau spécifique à chaque être.

Comme il existe des droitiers et des gauchers, nous avons tous des préférences innées en nous dès la naissance. Elles expliquent beaucoup de choses dans notre vie.

Ce que je vous propose au travers de ce podcast, c’est de plonger à la découverte d’un outil de connaissance de soi. Il pourrait bien changer votre vie de couple en reconsidérant certains de vos points de vue.

Je vais tenter de vous faire découvrir le MBTI grâce à ces écrits venus d’un spécialiste qui les a rédigés pour vous. Il s’agit de Nicolas Galli, vous trouverez sa bio à la fin de l’article sur notre site. Pour lui, c’est un outil incroyable de connaissance de soi et des autres. Cet outil peut changer la vie, comme il a changé la sienne.

Qu’est ce que le MBTI (Myers Briggs Type Indicator)

C’est un outil d’évaluation psychologique qui catégorise la population en 16 profils, communément appelés « types ». Chaque profil est composé par la combinaison de 4 préférences.

Chacun de ces types renvoie à un fonctionnement neurologique qui détermine les préférences d’un individu. Que ce soit dans la façon de « s’énergiser », dans la façon de recueillir les informations de son environnement. Ou encore de réagir à ces mêmes informations et enfin en fonction de son « style de vie ».

Bien sûr, rien de figé ! Même si le profil reste stable, chacun, tout au long de sa vie, va améliorer sa connaissance de soi ! Et travailler ses fonctions et ses talents !

16 profils regroupés en 4 Tempéraments du MBTI : y chercher son conjoint !

Un psychologue américain, David Keirsey, a mis en évidence certaines corrélations pertinentes entre les 16 profils.

Il aboutit ainsi à considérer 4 familles de profils (les « tempéraments MBTI »). Elles sont constituées selon des similarités dans les domaines bien précis. Ce sont les valeurs éthiques, l’image que les personnes ont d’elles-mêmes, leurs intérêts spécifiques. Ou encore leurs rôles sociaux.

Le Tempérament des Idéalistes

La famille des « idéalistes ». Ils récoltent les informations prioritairement avec leur intuition et prennent leurs décisions de préférence en écoutant leur cœur.

Les idéalistes sont dotés d’un sixième sens développé voire très développé. En effet, ils ont une capacité à voir ce qui n’existe pas encore et à imaginer ce qui pourrait être. Cette particularité, associée à leur grande sensibilité, fait que l’on retrouve de nombreux artistes et créateurs dans cette famille de profils.

Leur qualité

Leur qualité est cette capacité à se projeter. Cependant, les idéalistes ont souvent énormément de mal avec les choses pragmatiques de la vie. (Telles que payer les factures dans les temps, ou faire les courses pour remplir le réfrigérateur par exemple).

Ils sont généralement d’excellents pédagogues et ont une très bonne écoute. En effet, ils perçoivent qui plus est très bien ce que peuvent ressentir les êtres qui les entourent.

Si votre conjoint est « idéaliste » vous devez par moment vous demander comment il ou elle peut vivre tellement dans ses pensées et si peu avec les pieds sur terre !

Le Tempérament des Gardiens

La première caractéristique des gardiens est le fait de fuir les changements et la nouveauté. Leur principe pourrait être de dire « pourquoi vouloir améliorer quelque chose si cela fonctionne déjà ? ».

Ce sont les gardiens du cadre.

Plutôt réalistes et concrets, ce sont généralement des êtres loyaux sur lesquels on peut compter. Pour eux un engagement n’est pas une simple parole en l’air et ils mettent un point d’honneur à respecter leurs tâches.

L’évolution vers le progrès est sans doute leur principal point faible. Ils ont particulièrement du mal à se projeter dans ce qui pourrait être…

Votre conjoint fait partie de cette famille de profils, et vous « non » ? Alors vous devez avoir du mal à comprendre pourquoi il se cantonne à faire toujours les mêmes choses. Et pourquoi il ne s’aventure jamais à essayer de nouvelles expériences qui pourraient casser un peu les routines.

Le Tempérament des Rationnels

Ils se caractérisent par une logique implacable. Ce sont des individus qui ne laissent que peu de place aux émotions et aux sentiments.

Cette caractéristique peut expliquer qu’ils peuvent renvoyer une image de froideur voire d’insensibilité. D’ailleurs, ce sont ceux qui sont le moins sensibles à la critique.

Ce sont des êtres qui sont stimulés par les défis intellectuels. Ils placent le savoir et les connaissances tout en haut de l’échelle des valeurs qu’ils estiment.

Ce sont également de bons visionnaires. Ils peuvent se montrer très exigeants tant avec eux-mêmes qu’avec les gens qu’ils côtoient.

Comment reprocher à votre moitié cette tendance naturelle à dire les choses de façon factuelle et franche ? Sans se soucier des répercutions de ses mots s’il fait partie des « profils rationnels » ?

Le Tempérament des Artisans

Parmi les traits communs que les 4 profils « artisans » partagent, on peut noter leur volonté permanente d’entreprendre. Et leur goût marqué pour la liberté.

Les « artisans » ont horreur du cadre et des règles. Ils les voient comme des obstructions et des barrières à l’expression de leurs actions. Bien sûr, ils sont  adeptes de flexibilité et d’initiatives sortant de l’ordinaire.

Fiers de leur différence et du fait d’oser risquer, ils peuvent se mettre en danger s’ils ne font plus la part des choses. Le niveau de risques qu’ils prennent peut être démesuré.

Si votre partenaire fait partie de cette famille de profils, vous comprenez son goût d’oser entreprendre et de prendre des risques.

Pour illustrer les différentes utilisations possibles du MBTI au sein de votre couple ou avec un(e) ami(e) voici quelques exemples :

Comprendre son conjoint

Comment comprendre son conjoint quand on n’est pas du même style ?

Les croisements de tempéraments

Découvrir votre tempérament MBTI ainsi que celui de votre partenaire peut permettre de mettre des explications sur des incompréhensions récurrentes.

Par exemple, si vous êtes de la famille de profil des gardiens. Vous aurez du mal à comprendre pourquoi votre moitié idéaliste a toujours la tête en l’air, qu’elle oublie de payer ses contraventions. Ou encore qu’elle a si peu le sens pratique, qu’elle oublie d’aller faire les courses alors que les placards sont vides et que demain les magasins sont fermés.

Mon conjoint idéaliste

A l’inverse, votre conjoint idéaliste aura beaucoup de difficultés à comprendre pourquoi vous êtes si terre à terre. Et pourquoi par exemple, vous avez tant de mal à vous intéresser à des domaines abstraits tel que l’art ou la littérature.

D’ailleurs, en tant que “gardien” vous êtes organisé et avez le sens pratique. Celai vous incite, dans un but d’efficacité, à toujours effectuer le même parcours dans le magasin, avec une liste de produits en main. De manière à respecter votre budget et surtout à ne rien oublier.

Votre compagne “idéaliste”, elle, aura plutôt tendance à parcourir les allées du magasin au gré des promotions et de ses envies. Elle achètera souvent des biens alimentaires non prévus car pour elle cela constitue une occasion de tester de la nouveauté. Résultat des courses, elle aura une grande difficulté à respecter une liste et le budget ! Mais elle apportera une touche d’imprévu à votre couple.

Quel est le profil psychologique de mon conjoint ?

Comprendre le profil psychologique de son conjoint permet de comprendre les ressorts qui motivent l’autre. Et cela permet d’accepter que tout le monde ne fonctionne pas comme nous.

Autre scène de la vie de tous les jours où les deux partenaires ne fonctionnent pas du tout de la même manière. La façon de suivre des consignes. La personne du “tempérament idéaliste”, préfère connaître le point d’arrivée et son objectif final. L’individu du profil psychologique de “gardien”, lui, est bien plus à l’aise avec des consignes concrètes, étape par étape, telles un mode d’emploi.

L’idéaliste ne comprend pas si on ne lui donne pas une vue d’ensemble. Alors que “le gardien” veut qu’on lui expose tout en détail.

Mine de rien, le fait de savoir que l’autre n’a pas forcément la même préférence que nous sur ce plan permet inévitablement de gagner en tolérance et compréhension mutuelle. Le MBTI est bien un moyen de concevoir la vie sous différents angles et en ça il est la base d’une ouverture d’esprit.

Comment améliorer sa communication avec son conjoint ? 

Une personne appartenant à la famille des profils dits “rationnels”, qui chercherait à améliorer sa communication avec son conjoint de profil dit “ artisan” devra apprendre à communiquer de façon plus réaliste, plus descriptive.

A l’inverse, son conjoint pourra essayer de prendre un peu de hauteur quant aux messages qu’il ou elle veut faire passer. En cherchant à utiliser plus de métaphores, d’images symboliques, ce dernier gagnera inévitablement en efficacité. Car pour un individu rationnel, une image vaut 1000 mots et il est inutile de se perdre dans les précisions sur des faits anodins.

Comment j’apprends à me connaître

Si je connais mon profil, si je sais que j’appartiens au “tempérament des idéalistes”, celui des NF, je sais que l’un de mes principaux talons d’Achille est probablement ma sensibilité située au-delà de la moyenne des gens. Dès lors, je saurai que je dois prendre avec plus de recul une critique émise par exemple par mon conjoint de profil “rationnel”. Pour ce dernier, une critique est une occasion que l’on donne à l’autre de progresser et non un jugement porté sur les valeurs de l’autre.

Dès lors que l’idéaliste comprend cela dans son couple, il transformera ce qu’il considérait comme des agressions en conseils bienveillants.

Autre exemple

De son côté, la personne “rationnelle”, si elle souhaite aider son conjoint “idéaliste” qui traverse une période difficile ou un événement malheureux, devra comprendre que cette dernière attend avant tout un soutien affectif et moral. Là où elle, se serait d’abord concentrée sur des aspects pratiques.

Lors d’un cambriolage par exemple, l’individu de type “rationnel” commencera par vouloir aider son ami(e) en réglant des formalités pratiques : prévenir la police, envoyer les justificatifs à l’assurance, refaire les serrures etc… L’idéaliste pour sa part se concentrera d’abord sur le réconfort qu’il ou elle peut apporter sur le plan affectif.

Tempérament artisan

Si vous appartenez au tempérament des “artisans”, il faut comprendre que entreprendre et prendre des risques peut faire peur à votre conjoint de tempérament “gardiens”. Pour lui ou elle, le changement est perçu comme une remise en question de ses repères, de ce qu’elle connaît si bien, du cadre dans lequel elle est à l’aise. Si le fait d’oser prendre des risques ne vous fait pas peur, vous devez prendre en considération que votre conjoint le perçoit certainement comme une mise en danger et de l’inconfort.

Nous parlons bien ici d’attitudes spontanées car il est évident que les personnes “rationnelles” ne sont pas dénuées de bienveillance humaine, tout comme les “idéalistes” ne sont pas privés de raisonnements logiques.

Les bénéfices de nos différences entre conjoints

En apprenant quel est notre penchant naturel, il est possible de compléter notre comportement, notre réaction naturelle par de bons réflexes. Peut-être que “l’autre” a aussi besoin de réconfort ou que l’on s’occupe des formalités pratiques qu’il ou elle n’aurait pas la tête à faire.

Le MBTI permet d’acquérir une plus grande ouverture d’esprit car il fait prendre conscience que nos facilités et nos difficultés dans certains domaines ne sont pas exclusivement liées à notre volonté.

Comprendre que tous les êtres humains ne sont pas « câblés » de la même façon force à la tolérance.

Si l’autre vous semble être un extraterrestre par son fonctionnement naturel, sachez que l’inverse est réciproque.

Allez hop je me lance

En résumé, grâce au MBTI, vous pouvez

  1. Comprendre votre fonctionnement et celui de votre conjoint. C’est une formidable opportunité pour votre couple !
  2. Certaines de vos attitudes sont très influencées par la façon dont votre cerveau a été câblé à la naissance.
  3. Penser à exploiter la richesse de vos complémentarités et oublier de vous focaliser sur vos différences

A vous de jouer chers auditeurs, 2 minutes pour vous demander à quelle famille vous appartenez : artisans, gardiens, idéalites, rationnel ? Et votre conjoint ? Une bonne discussion à avoir en couple ce soir !

La petite mousse de la semaine est servie par Paul Géraldy “Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s’aimer”

Présentation de l’auteur :

Ce podcast a été réalisé en collaboration avec Nicolas Galli, néo-blogueur dont l’ambition est de faire connaître au plus grand nombre un outil qui peut changer des vies comme il a changé la sienne. Au travers de son site, https://developpersaconfiance.com/

Il cherche à vulgariser le MBTI et à en démontrer les nombreuses utilités qu’il peut avoir au quotidien, telles que découvrir sa mission de vie, gagner en confiance en soi (en apprenant à se connaître), ou plus généralement gagner en bienveillance. Vous pouvez réaliser le petit test qu’il propose sur son blog pour essayer de cerner quel est celui des 16 “types psychologiques” qui vous correspond.